Ludovic Frank - Développeur indépendantt

La motivation est indispensable au sport, comment l'a gardé ?

ionicons-v5-k Par Ludovic Frank 11/Jan/2021
Logo vague

Avec la vie active, il faut avouer que trouver du temps pour faire du sport (la marche est un sport) c’est parfois compliqué. Personnellement je fais partie de ce qui pense que l’activité physique est vitale.

Pourquoi je pense que c’est vital ?
On l’oublie, car aujourd’hui il nous suffit d’aller au marché du coin pour manger, mais nos ancêtres devaient aller chercher la nourriture dans la nature pour manger et donc survivre. La nature à donner des capacités physiques à l’humain permettant d’aller cherche de quoi manger. Ne pas utiliser nos capacités physiques et ne pas bouger est donc selon moi une très mauvaise chose, néanmoins il ne faut pas faire n’importe quoi, l’activité physique est de base bénéfique, mais peut facilement devenir néfaste, par exemple la course à pied mal maitrisé et les genoux (mon dernier article).

Dans la suite de cet article, je vais expliquer comment je fais pour rester motivé quoiqu’il arrive afin de mettre toutes les chances de mon côté et rester en bonne santé.

Choisir des activités que l’on aime

À plusieurs reprises, on m’a dit « Tu as du courage » ou « Tu es motivé » lorsque je dis que je fais jusqu’à 8h de sport par semaine, mais en fait … non, je choisis mes sports.
Mes sports préférés sont dans l’ordre : la natation, le vélo et la marche, enfin la course à pied est « quand je ne peux ni rouler ni nager ». Du coup je peux facilement rester 2h dans le bassin ou sur le vélo, car je ne vois pas le temps passer et je m’amuse, par contre c’est beaucoup plus difficile pour moi de faire 2h de course à pied, car je me lasse bien plus vite et n’y prends pas autant de plaisir. Du coup, prenez le temps de tester plusieurs activités et choisissez celle qui vous plait le plus, vous ne verrez plus ça comme « une torture », mais un moment d’amusement.

Un moment pour soi

Alors ça c’est plus vrai pour la natation et la marche, en vélo c’est moins le cas.
Je suis quelqu’un qui réfléchit énormément, j’ai, à peu près, 42 millions d'idées à la seconde (non, ce nombre n’est pas un hasard), quand je bouge dans un contexte où je n’ai pas besoin d’avoir une grosse attention sur ce qui se passe autour de moi (du coup … pas à vélo), je pars dans mes pensées pendant l’exercice, l’existence même de ce blog vient d’une séance de natation en 2020 (eh oui !). Il m’est arrivé de rester 2h dans le bassin et à la sortie me dire « Oups, j’ai un travail en fait, on va peut-être sortir là :D ».

Investir en soi

Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’aime pas perdre de l’argent bêtement, j’aime investir… N’avez vous jamais remarqué que quelque chose de gratuit (ici, je ne parle pas nécessairement que d’argent, ça peut être du temps, de l’effort, du travail … etc.), on l’apprécie beaucoup moins que quelque chose de difficile à avoir ?
Je joue sur ce sentiment, en effet mon vélo est un vélo haut de gamme, j’ai mis beaucoup d’argent dedans (donc … du temps et du travail) quand je ne l’utilise pas, je me dis « OK, tu as mis beaucoup d’argent dedans pour qu’il prenne la poussière ? ». Bien sûr hors de question, aujourd’hui, mon joli vélo en est à plus de 8 000 KM (et ce n’est pas fini …). 
Également, la natation (ou la salle de sport) c’est l’investissement dans un abonnement, j’ai un abonnement dans les piscines du Grand Nancy… si je n’y vais pas je perds purement et simplement de l’argent, ce qui m’agace profondément.

Vous êtes votre actif le plus précieux.

Dans la vie, vous avez des actifs (choses qui vous font gagner de l’argent) et des passifs (choses qui vous font perdre de l’argent), et savez vous qu’est-ce qui dans votre vie vous permettra de gagner le plus d’argent et donc réaliser vos projets.
C’est VOUS ! Pensez-vous avoir la même capacité de travail et accomplissement de vos objectifs en étant en mauvaise santé ? Le cerveau a besoin d’oxygène pour fonctionner correctement, avoir une bonne santé permet à votre cerveau de mieux fonctionner et donc être plus productif, cela devrait vous motiver ça, non ?

Utiliser "l’addiction" aux réseaux sociaux comme source de motivation

Les réseaux sociaux, c’est agréable d’avoir un « j’aime », un « retweet » … etc., n’est-ce pas ?
Strava l’a bien compris, c’est un réseau social qui vous permet de partager vos activités et de recevoir des « Kudos » qui sont des « Bravo » des gens qui vous suivent. Attention, n’allez pas dans le surentrainement uniquement pour avoir des « Kudos » . Oui ! je vous ai à l’oeil (attention :p).

Les traqueurs d’activité et applications de suivis

Avant toute chose comme je le dis à la fin du paragraphe suivant « attention au surentrainement ».
Personnellement, j’utilise deux applications, « Forme » d’Apple et Strava. Ces applications me permettant de suivre l’évolution de mon activité de semaine en semaine, ma forme globale … etc.
Ce que je trouve intéressant c’est que comme vous le savez, j’ai été obèse dans le passé et à l’aide de ces applications j’ai pu voir l’évolution de mon rythme cardiaque à l’effort sur le long terme. C’est très motivant de voir la réaction du corps quand on prend soin de lui.

Très personnel : Mes souvenirs d’obésité morbide

Comme je viens de le dire, j’ai un passé d’obésité morbide, je me souviens de ce que cela fait de « galérer à monter un escalier » ou encore « d’être essoufflé après avoir couru 100 mètres ». Dans ma tête, c’est clair, « Plus jamais ça ».

Conclusion

Cet article touche à sa fin, j’ai tenté de vous donner mes astuces pour rester motivé et avec le temps de toute façon l’activité physique fait partie intégrante de la vie, on s’habitue à tout (si si, je vous jure).